Fluffies, qui sont-ils ? - Bulletin CCF N° 27

Par Ann Indergaard

Chez les races de travail, comme les Corgis, non seulement une bonne construction est nécessaire mais un poil résistant aux intempéries est d'une extrême importance. Ils doivent avoir le poil du dessus dur pour les protéger de la neige et la pluie, et le sous poil doit être épais pour les protéger du froid. Si le poil du dessus est trop long, les brindilles et l'herbe viendront s'emmêler pendant quils travailleront sur des terrains difficiles. Et si le poil est doux et soyeux la neige s'y accrochera, formera des amas de neige au niveau des aisselles et sous les pattes, et ils seront trempés par temps de pluie. C'est pourquoi un poil duveteux (fluffy) ou un poil long comme on dit pour les Bergers Allemands, est une faute disqualifiante comme pour les Bergers Allemands. Mais comment reconnaître un fluffv dans le ring ? Tout d'abord, le poil derrière les oreilles, sur les pattes,sur les culottes et sous la queue est un signe révélateur.
Ces poils plus longs et plus doux apparaissent frisottés. Chez certains chiens, c'est tout ce que vous verrez. Mais ceci suffit pour disqualifier un chien et lui mettre un zéro. Ensuite quand vous touchez le poil du dessus, il vous paraîtra doux et soyeux. Chez les Bergers Allemands, ils disent qu’un poil long n'a pas de sous poil, mais ceci n'est pas vérifié chez les Corgis : un fluffy peut avoir ou ne pas avoir un double poil. Celui qui n'a pas de sous poil est facile à disqualifier, mais ne confondez pas avec celui qui a perdu tout son poil durant l'été ! S’ il a vraiment un double poil, la longueur et la texture du poil du dessus sont déterminantes. Chez certains, vous trouverez des poils du dessus tellement long qu'ils auront une raie tout le long du dos, alors que chez d'autres, les poils seront à peine plus longs que la longueur idéale. Et chez les deux vous trouverez les longs poils derrière les oreilles. Si vous avez un doute, cherchez un quelconque signe d'utilisation de couteau à trimmer ou de ciseaux sur lespoils de derrière les oreilles et sur les pattes ! Si vous trouvez des signes de trimming à ces endroits, la disqualification est facile !

La longueur idéale pour le poil du dos chez le Corgi devrait être comprise entre 3 et 6 cm, cela dépend de l'endroit du corps. Les poils du jabot et ceux des culottes seront toujours un peu plus longs que le reste. Mais pour rendre les choses un peu plus compliquées, nous avons ce que les Anglais préfèrent appeler le “glamour coat”. Ceci ne doit pas être confondu avec un fluffy. Ici le poil du dessus sera un peu plus long et le jabot plus prononcé, mais la texture devra être bonne et il ne devra absolument pas y avoir de frisottis derrière les oreilles et sur les culottes. De plus, le poil ne devra pas être trop abondant pour ne pas gêner le mouvement dans des terrains difficiles. Pour reconnaître un fluffy, il peut être utile de connaître l'historique.
Certain pensent que très loin dans l'histoire des races, les Colley Gallois ont du être croisés avec les Corgis, et c'est de là que vient le gène fluffy. C'est un gène récessif et donc plus difficile à éradiquer. Si, en regardant le poil d'un Corgi, vous pensez que cela irait mieux à un Colley ou à un Shetland, alors il s'agit sans aucun doute d'un fluffy. Vous serez capables de reconnaître le poil d'un Shetland (même quand il n'a pas de poils) grâce aux longs poils derrière les oreilles, et c'est à cela que le Corgi sans trop de duvet ressemblera, alors que d'autres auront complètement le poil d'un Colley.

Société Centrale Canine

Centrale CanineFondée en 1881, La Société Centrale Canine, ou SCC, est l'organisme reconnu par le Ministère de l'Agriculture pour gérer le livre généalogique canin (LOF, Livre des Origines Français) et le Fichier National Canin (FNC). Cette association loi 1901 reconnue d'utilité publique et à but non lucratif a pour objectif la promotion des races de chiens en France ainsi que la promotion et la protection des divers rôles du chien dans la société. Elle se doit également de gérer et de coordonner les différents Clubs de races et Sociétés Canines Régionales qui la composent.